im1.jpgslider9.jpgslider6.jpgslider8.jpgslider7.jpgim2.jpgim3.jpgim4.jpgim5.jpg
accueil de jour
centre de soins infirmiers
service de soins infirmiers à domicile
actions prévention santé

Accueil

Le mot du Président - Mars/ Avril 2019

 

 

Marie Alayrac

Directrice

 

 

 

 

L’APAS 82 (Association Promotion Autonomie et Santé 82), créée en 1975 et dont le siège social est situé à Castelsarrasin, apporte des réponses quotidiennes aux personnes fragiles ou en situation de dépendance, par l’intermédiaire de ses 9 services d’aide et de soin à domicile.

Depuis plusieurs mois, l’APAS 82 a conduit une réflexion en lien avec la désertification médicale du territoire, de plus en plus prégnante sur la communauté de communes « Terres de Confluences ». Ainsi, un projet de santé a été élaboré afin de transformer son centre de santé infirmier en centre de santé pluri-professionnel.

Cette conversion permettra ainsi de recruter des médecins généralistes.

Le 15 mars 2019, en présence notamment des représentants de la Délégation Départementale de l’Agence Régionale (ARS) de Santé 82 et de la CPAM 82, l’APAS 82, présidée par Patrick MALPHETTES et dirigée par Marie ALAYRAC, a invité tous les professionnels de santé de Castelsarrasin et des communes environnantes à venir découvrir le projet. De nombreux professionnels ont répondu présent et toutes les disciplines médicales (médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, sage-femme) et paramédicales (Infirmiers, kinésithérapeutes-ostéopathes, pédicures-podologues, orthoptiste) étaient représentées. En premier lieu, le diagnostic territorial de santé ainsi que les perspectives en termes de désertification médicales ont été présentés. Pour y apporter une réponse, l’APAS 82, prévoit, grâce à la mise en place de son Centre de santé pluri-professionnel, le recrutement, a minima, de deux médecins généralistes, à la fin de l’année 2019.

Il a été mis l’accent sur la volonté de l’APAS 82 à ouvrir des partenariats avec tous les acteurs de santé du territoire dans l’objectif de pouvoir, à terme, coordonner certains services et notamment des actions de prévention en santé et porter des réflexions communes pour améliorer l’accès aux soins et faciliter le parcours de soins des patients.

Le projet de santé de l’APAS 82 est en attente de validation par l’ARS. Dès que cette étape sera franchie, les recrutements pourront être lancés. Cette réponse à la désertification médicale est complémentaire à d’autres initiatives et devrait intéresser des jeunes médecins, dont environ la moitié d’entre eux optent pour un statut salarié. 

Les professionnels présents à cette rencontre ont démontré, par l’intermédiaire d’échanges et de questions, un réel intérêt pour le projet et un désir de pouvoir porter des réflexions de manière croisée et complémentaire afin d’apporter des réponses concrètes à la problématique de désertification médicale dont les effets commencent déjà à se faire ressentir. L’union de chacun face à ce problème sera indéniablement une ressource pour y faire face.

Patrick MALPHETTES

Plan d'accès

Plan d'accès

Flux Fédération ADESSA à Domicile